Recherche scientifique : de la compétition à la coopération…

Aujourd’hui de nouveaux modèles tendent à faire progresser les sciences, même si l’ancien modèle reste toujours présent… ce qui est aussi bien, car plutôt que de privilégier un seul type d’actions, il est toujours préférable de diversifier les approches.

 

En effet, quel est le modèle de base permettant la progression et l’évolution des savoirs ?

A vrai dire, comme toute chose, il y a eu une évolution.

 

Dès l’Antiquité (du moins à notre connaissance), ont commencé à poindre des tentatives de réflexion sur le monde qui nous entoure. Ces tentatives étaient ordonnées et commençaient à être argumentées. Le problème est qu’elles étaient limitées par le fait qu’elles étaient à l’initiative d’une seule personne qui travaillait en solo. Même s’il existait des formes de mise en commun des connaissances et des recherches, cela restait assez anecdotique.

Ce système, si on peut l’appeler ainsi a perduré jusqu’aux environs de la renaissance française au 16ème siècle. Il est vrai que jusque là, la religion (en France par exemple) rejetait tout ce qui pouvait contredire son dogme, et la science était perçue comme une hérésie.

 

A partir du 16ème siècle donc, commence la création des Académies qui se développent au 17ème (le Grand siècle en France qui domine l’Europe), et au 18ème siècle (le siècle des Lumières) où la raison prend le pas sur la foi et les croyances. Il y a une évolution de la réflexion scientifique qui se développe énormément.

 

 Mais le métier de chercheur n’apparaît réellement qu’à partir du 19ème siècle où l’industrialisation fait son apparition. Et c’est au 20ème siècle que la recherche scientifique apparaît telle qu’on la connaît aujourd’hui, avec des chercheurs travaillant dans des laboratoires, et une dimension économique importante. Les sciences sont considérées comme un moyen de progrès, et deviennent un outil inestimable dans la course au développement des nations. La compétition bat son plein…

 

Aujourd’hui, au 21ème siècle, d’autres formes de recherche scientifique sont apparues. En effet, les domaines d’expertises dans les différents domaines deviennent tellement pointus et coûteux que la mise en commun des ressources humaines et/ou financières devient nécessaire.

 

Prenons quelques exemples :

 

–          le projet ITER : c’est en 1985 (bon d’accord on n’est pas encore au 21ème siècle mais on s’en approche) que se projet international débute. L’objectif est de fabriquer la technologie permettant la fusion nucléaire (ça n’est pas encore la fusion froide mais c’est une avancée) principe opposé à la fission nucléaire de nos centrales actuelles. Les enjeux et les coûts sont tels qu’une collaboration internationale est nécessaire si le projet veut voir le jour.

 

–          le crowdfunding : le financement participatif permet aujourd’hui de financer des projets scientifiques notamment, comme sur le site Microryza (en anglais) où des projets sont proposés et où vous ou moi pouvons participer financièrement.

 

–          le Do-It-Yourself (DIY) : c’est un mouvement, qui, comme son nom l’indique implique directement des personnes lambda qui souhaitent participer (« Faites-le vous-même »). Le principe est de regrouper des personnes passionnées par un sujet, un projet et de les faire réfléchir afin qu’ils apportent leurs idées. En gros, plutôt que quelques esprits brillants travaillent sur un problème, on fait appel à un grand nombre d’esprit un peu moins brillants (quoique) mais néanmoins très utiles pour résoudre le problème. En France, vous avez l’association « La Paillasse » qui est un laboratoire communautaire.

 

Vous trouverez un article intéressant traitant du sujet des sciences participatives ici : http://www.knowtex.com/nav/la-science-participative-au-service-de-la-societe-la-fondation-sciences-citoyennes-s-interesse-aux-enjeux-societaux-de-la-science-citoyenne_40291

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s